tenir ce cri.net - quelques textes ayant trait à l'art du cinématographe



Janghwa, Hongryeon

Texte de 26 mots composé à l’aveugle lors de la projection de 2 Sœurs, film coréen tout pourri de Ji-woon Kim.

Haïssons les cinéastes asiatiques. Xénophobe ? Simplement observateur, quand j’y vois, zygomatiques en berne, un film nul, made in Korea, wok de plans gras totalement répugnants.
27 juin 2004


Azkaban

Sur Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (spoilers)

Black, l’anar d’Azkaban, (aka Alcatraz à savants) cavala à part, alla, pas par hasard, dans la casbah d’as, attrapa l’agaçant bâtard, massacra pas, parla, s’attacha. L’astral s’avança, ça barda, castagna, larda, alla mal. Black, hagard, passa pas par Mastaba, car l’as – pas papa – rata pas l’abracadabra. Black, gagnant, passa pas à tabac, alla là-bas à dada. That’s all.
Pas marrant, sans art, gaga, banal, ça va pas.

Thanks Gargas Parac
03/06/04


Quatrain anagrammique composé le onze mai deux mille cinq pour l'épreuve de « réflexion rapide » (trente minutes) du concours Louis Lumière, sur le sujet « Le risque est le même pour tous », noté quinze points sur vingt.

Le risque est le même pour tous.
Sels, surtout que le poême rime :
Touriste se mêle, quel mur pose ?
L’oulipo est semé, tu m’équerres.

(Ulysse Kinvolkier)


ciné - textes

© 2007 -tenir ce cri.net - Olivier Kluyskens